Villégiature littoral : le grand air pour aujourd’hui ou pour demain

Villégiature littoral : le grand air pour aujourd’hui ou pour demain

 

Depuis le temps que ça nous trotte dans la tête… Cette envie qui revient après chaque vacances ou week-ends passés en bord de mer. Quand on se retrouve dans les bouchons du retour ou le bureau le lundi matin.

 

Qui ne rêve pas d’acheter son havre de paix à proximité de la côte ? Une maison ou un appartement à soi, où l’on peut venir se poser et se reposer sans se poser de question, sans devoir louer une maison, ou une chambre d’hôtel six mois à l’avance, ni amener de lourds bagages.

 

Alors quand, en plus du rêve, la raison nous pousse à investir, l’envie se fait de plus en plus pressante. Et si on changeait de vie ? Résidence principale ! Et si on profitait de toutes les occasions ? Résidence secondaire ! Et si en plus du capital pour plus tard cela nous permettait un complément de revenus ? Locatif ! Bref, quelles que soient les attentes, c’est peut-être l’heure de bien poser les choses et de réfléchir à ce projet, aussi séduisant soit-il. Car là comme ailleurs, un acte bien pensé peut éviter de faire des erreurs et de regretter de s’être fait plaisir.

 

Bien sûr, plus l’on se rapproche du rivage et plus les prix flambent. Un bien immobilier avec vue sur mer devient le rêve inaccessible ou alors très cher payé, même s’il est de plus en plus souvent réduit à un angle bien particulier en montant sur un escabeau. Et pourtant elle fait grimper le prix du m², surtout dans les stations balnéaires les plus recherchées ! Le rétro littoral est en général beaucoup plus raisonnable et on récupère en m2 et finalement en qualité de vie ce qu’on a perdu en vue directe.

 

Quant à l’ancien, en plus des travaux à prévoir, les villes comme La Baule affichent des prix au m² allant de 3 500 € à 10 000 € en fonction des zones recherchées. La fourchette haute de Pornic se situant elle à plus de 5 500 €.

 

De plus, ces locomotives du littoral drainant énormément de tourisme, le bruit et la cohue sont parfois des freins à l’achat quand des endroits légèrement moins touristiques pourront offrir prix raisonnables, calme et tranquillité. Un investissement immobilier en rétro littoral représente souvent un réel atout en restant, somme toute, peu éloigné des plages tant convoitées et souvent à proximité d’une grande ville où l’on trouvera toutes les commodités et les usages.

 

Un duo gagnant entre plaisir et raison.

Une escale heureuse entre nature et bien vivre !

 

Une invitation à découvrir prochainement et tout naturellement notre nouveau programme à Guérande au nom parfaitement évocateur de Escale Nature.

Un projet intimiste respectueux de son environnement, composé de 49 appartements verra le jour dans un éco-quartier à Guérande, proche de l’océan et des marais salants.

 

Les logements seront organisés autour d’un îlot verdoyant, agrémenté d’arbres fruitiers et de parterres fleuris en faisant un lieu de convivialité, contribuant à conjuguer vie quotidienne avec bien-être. Des balcons traversants ouverts sur une nature généreuse et apaisante. Et pour parfaire ce sentiment de bien-être, les plus belles plages de la Baule se situant tout juste à quelques minutes.

 

Le bien-vivre, c’est ici et maintenant !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Compare